B73A1742.jpeg

Bio

Né en 1982 à Agen, Julien Brunetaud commence le piano à 7 ans. Il apprend ses premiers morceaux à l’oreille et monte son premier groupe à l’âge de 12 ans. Son talent est vite reconnu par le Bluesman Nico Wayne Toussaint, qui l’engage pour l’enregistrement de l’album Blasting The Blues et sa tournée européenne. C’est ainsi qu’il croise la route de nombreux artistes de renom tels que : BB King, Chuck Berry, Big Joe Turner, Dana Gillespie, Keith B. Brown, MoJo Buford, Joe Louis Walker, John Primer and Louisiana Red... qui feront appel à lui.

Pianiste, chanteur et compositeur, Julien Brunetaud crée le groupe JB Boogie et enregistre l’album “Live au Comptoir”, qui remporte le prix de la Révélation Blues en 2002. A cette période, il dévore les enregistrements et découvre l’influence de Nat King Cole, Ray Charles, Red Garland. 

En 2005, Julien Brunetaud gagne le prix de Meilleur Pianiste Blues Européen décerné par les Trophées France Blues et voyage aux Etats-Unis : à Cincinnati, Ohio, il joue au City Hall invité par Ricky Nye, à Tucson, Arizona,

il fait la première partie de Pinetop Perkins en Piano Solo, au club Ebony à Indianola dans le Mississippi, avec Bordeaux Delta Blues, il fait la première partie de BB King. À la New Orleans, il joue au Jazz héritage Festival

avec les New Bumpers. En 2006, il arrive second à l’International Blues Challenge de Memphis et rend hommage

à Roosevelt Sykes au Chicago Blues Festival. 

De retour à Paris, il accompagne Chuck Berry à l’Elysée Montmartre et joue avec son groupe dans les prestigieux clubs de Jazz parisiens : Caveau de la Huchette, Jazz-Club Lionel Hampton, Bilboquet, Duc des Lombard,

Sunset-Sunside. Il enregistre et tourne aussi avec le Guillaume Nouaux Quintet featuring Leroy Jones et rejoint rapidement le groupe d’Evan Christopher, avec qui il enregistrera et jouera à la New Orleans au Snug Harbor

et au Donna’s Bar and Grill et à New York au Joey’s Pub et au Lighthouse. 

En 2007 Julien Brunetaud reçoit le Prix du Hot Club de France du Musicien de l’année pour son premier album « Orleans Street Boogie » et sort un deuxième album, « Driftin' Blues » les deux produits par le label Southland Records, New Orleans. Il passera ensuite trois mois à New York pour étudier et jouer au contact de musiciens comme George Cables, Aaron Goldberg, Junior Mance. Il participe pendant 10 ans au festival caritatif des Îles Moustique dans les Caraïbes, dont les bénéfices sont reversés à la Basil Charles Educational Foundation. 

En 2010 sort son 3ème album « Look Like Twins » chez Frémeaux et Associés, aux côtés de Matthieu Chazarenc et Cédric Caillaud. Cet album montre son amour pour le répertoire Afro - Américain dans une ambiance et format intimistes. 

En 2014 il produit le premier album de Nikki and Jules, une collaboration avec la chanteuse Américaine Nicolle Rochelle, mélangeant soulful, Jazz et blues standards avec des compositions originales. 

En 2015, il part en tournée aux côtés de La Grande Sophie avant d’enregistrer son 4ème album « Playground ». Guidé par une voix et un piano définitivement groovy, « Playground » propose une lecture originale du Piano Blues contemporain. Inspiré par les maîtres du Piano de la Crescent City, on y trouve ses compositions ainsi que quelques standards traditionnels qu’il revisite. 

Julien Brunetaud accompagne le groupe SPSA en studio pour un album en hommage à Freddie King, il joue à la même période avec le chanteur anglais Hugh Coltman, et sort le deuxième album de Nikki and Jules

« Baby Blues » sur le label Brojar music.

Julien Brunetaud développe son jeu en suivant la chronologie du Jazz. Inspiré par les pianistes Thelonious Monk, Kenny Barron ou encore Nils Frahm, il n’oublie pas ses premières influences comme Otis Spann qui marque son jeu d’une empreinte indélébile. 

Installé à Marseille depuis 2018, il s’affranchit des codes pour composer plus librement. Julien Brunetaud s’entoure de Sam Favreau à la contrebasse et de Cedrick Bec à la batterie pour créer son nouveau trio « JB3 ». Ils gravent ensemble son 5ème disque « Feels Like Home » sur le label Fresh Sound Records, dans lequel il ne chante pas pour la première fois. Ils explorent un son nouveau, libre, empreint d’un groove passionné. 

©2021 par Brojar Music